Découvrez 0 .A.D ! sur Linux (un cousin de « Ages Of Empire »)

Nicolas (volontaire service civique au fablab de Commenailles) nous propose de découvrir le jeu vidéo 0 .A.D – Empire Ascendant


Découvrez 0 .A.D !

 Le nom complet dans sa version actuelle est 0 .A.D – Empire Ascendant qui est un jeu libre de stratégie en temps réel (STR)  du même genre que les jeux “Age of Empire” où vous contrôlerez une communauté d’une des treizes civilisations qui ont marqué la période de l’Antiquité. La victoire reposera sur la bonne gestion militaire mais aussi économique en gérant la récolte des ressource tels que le bois, les métaux, la pierre et la nourriture et n’oubliez pas la limite de population qui est à gérer(voir le manuel du jeu). 0 A.D. revient à  “0 Anno Domini” donc à 0 après J.-C ce qui revient à une année zéro fictive en référence au calendrier grégorien, une commodité qui permet de faire coexister des civilisations qui ne se sont parfois pas rencontrées dans l’Histoire tels que nous la connaissons actuellement.

Résumé du développement : ( À réduire et mieux organisé)

 A l’origine ce jeu fut d’abord un mod du jeu Age of Empires II : The Age of Kings. Entamé en juin 2001, le projet avait initialement pour but de rendre jouables les civilisations antiques du premier Age of Empires avec le moteur de Age of Kings. Malgré des capacités de conception limitées, l’équipe de développement décida bientôt de créer un jeu complet et indépendant basé sur ces idées, avec pour objectif d’allier aussi étroitement que possible l’exactitude historique des civilisations antiques et les principes d’un jeu de stratégie en temps réel.

 L’apparence des unités et des bâtiments se fonde sur des reconstitutions historiques, et leurs noms s’affichent à la fois dans les langues antiques (transcrites en alphabet latin) et dans la langue que vous paramétrez dans le jeu ; les capacités et améliorations se fondent sur la culture propre à chaque civilisation, tout en composant avec les contraintes de jouabilité et d’intérêt d’un jeu de stratégie. Aucun historien n’était associé au projet au départ, mais plusieurs historiens professionnels ou amateurs ont prodigué leurs conseils au projet au fil du temps.

. En 2012, l’équipe comptait une vingtaine de contributeurs actifs à tout moment ; cependant, depuis que le développement a vraiment commencé, plusieurs centaines de personnes ont participé au projet d’une façon ou d’une autre.

Le 4 septembre 2013, lors de la sortie de la version alpha 14, a été lancé un financement participatif de 160 000 $. Le 20 octobre 2013, à la fermeture du financement, 33 251 $ ont été récoltés et un développeur a été engagé à l’année pour travailler sur le projet. Pour le moment aucune date de sortie officielle n’a encore été annoncée pour la première version achevé du jeu. 

Actuellement le développement est à la version alpha 23 qui est encore une phase expérimentale précoce et la prochaine version est toujours en développement.

Le projet des développeurs prévoit d’étendre la période historique de 1 à 5OO après J.C permettant aux joueurs de découvrir les différentes civilisations qui ont parcouru le mondes sur un millénaire (-500 à 500 ap J.C). Il est prévu de rajouter les Germaniques, les Vandales, les Sarmates, la Rome tardive, la Rome impériale, la Rome orientale (Byzantins primitifs), les Saxons, les Parthes , Les Huns, les Daces et les Goths.

Ce jeux est vraiment multiplateforme !

Depuis 2009, 0 A.D. est distribué sous licences libres. Le code source de GNU GPL v.2 et son contenu artistique sous CC-BY-SA. Il est multilingue et traduit dans plus de 22 langues (pas mal pour une alpha, l’ONU reconnaît 141 langues officiel). Il est multiplateforme et fonctionne sous GNU/Linux, Windows, Mac OS et BSD.

Comment l’installer sur Emmabuntüs (linux) ? 

Avant de commencer à installer le jeu vérifié d’abord les paquets de données d’Emmabuntüs sont à jour plusieurs façon sont disponibles:

_ En haut à droite à côté de l’heure, vous pouvez parfois voir “!“ dans un carré rouge sur lequel vous cliquez (droit) dessus, une liste apparaît. Dans cette dernière, vous pouvez lancer “l’outils de mise à jour de paquets”. Dans la fenêtre de cette outil, un bouton en haut à droite doit apparaître au bout d’un petit instant puis cliquez (gauche) dessus pour lancer la mise à jour.      

_ Ouvrir le Qterminal (Démarrer -> Outil -> Système -> Qterminal), tapez dans le terminal la commande suivante : sudo apt-get update ; puis la commande : sudo apt-get upgrade ; pour faire les mises à jour (le mot de passe peut-être demandé).

Pour installer 0 A.D. sur Emmabuntüs ouvrez le Qterminal et tapez la commande : sudo apt-get install 0ad ; puis confirmez que vous l’installez, patienter puis aller dans “Démarrez” -> Jeux ->cliquez sur 0 A.D. et voilà profitez bien du jeu ! 

Comment l’installer sur Windows ?

Allez sur le site “https://play0ad.com/” puis cliquez sur “Download Alpha 23 Ken Wood” qui est à côté du bouton “Donate”

Dans la page suivante du site, cliquez sur le Bouton “Download for Windows” et si ce bouton ne marche pas cliquez sur “Windows” de la ligne “Get 0 A.D. for Windows”

Donc sur la page vous avez la possibilité de télécharger le fichier en soit en .Torrent (55 ko) soit directement (+ de 700 Mo).

Il n’y plus qu’à exécuter le fichier.exe obtenu précédemment comme si vous installiez une application libre (OpenOffice par exemple).

Descriptions des factions du jeu :

  Les Britons et les Gaulois :

Assortiment agile mais puissant de tribus, les Britons et les Gaulois étaient l’antithèse de l’organisation rigide de Rome. Une horde féroce de guerriers celtiques peints en bleue de Guède chargeant à travers les plaines était un spectacle effrayant. Pouvez-vous mener des forts de colline et des bosquets sacrés à la victoire ? 

En jeu, ces deux factions ont en commun un moulin rotatif (bonus de nourriture sur les fermes voisine), une forge (prévu plus tôt que les autres factions) et le conclave druidique. Elles se différencient par leurs unités, les chars et de puissante unités de mêlée pour les Britons, de la cavaleries lourdes et des épéistes lourd pour les Gaulois. Elles ont leurs propre batiments unique, les Gaulois ont une taverne qui forme l’infanterie d’élite “fanatique n**”, tandis que les Bretons ont un chenil (tout petit) pour former leurs chiens de guerre. Chaques factions à une technologie et un bonus unique, alors les Britons ont la peinture de Guède/Pastel des teinturiers (attaque et vitesse supérieures pour les unités de mêlée) et la grande tour (tours et forteresses plus fortes) tandis que les Gaulois ont le malheur aux (Conquis/Vaincus). Les Britons ont une merveille le Cheval blanc d’Uffington mais les Gaulois n’en ont pas encore une.

l’Égypte ptolémaïque :

Un des trois principaux royaumes qui ont émergé des cendres de l’Empire d’Alexandre : l’Égypte ptolémaïque (Palestine + Égypte). 

Elle partage avec les autres royaumes la Bibliothèque, la Métropole héllénistique (qui donne une meilleure santé et attaque pour les centre-villes/forums),une formation Syntagma (une formation de brochet presque invulnérable de l’avant), Pankration («arts martiaux grecs», attaque plus forte pour l’infanterie de mêlée, mais l’entraînement est plus long). 

Cette faction dispose dans son armée de puissants mercenaires (donc coûteux), et des soldats égyptiens “indigènes” bons marché et abondant. Elle a pour bâtiments uniques le phare et le camp de mercenaire. Elle a accès au Culte pharaonique (auras de héros renforcées), Delta du Nil (trois technologies agricoles supplémentaires non disponibles pour les autres factions), La Domestication (peut capturer des chameaux et des éléphants pour des bonus d’entraînement). Le Temple d’Edfou est sa merveille. 

Les Séleucides :

Le Royaume  Séleucide  combinent l’Hellénisme  et l’Orientalisme  en une seule   culture. Les territoires contrôlés par les Séleucides à leur apogée s’étendait  de  l’Anatolie, la Syrie, la Mésopotamie, la Perse jusqu’au fleuve de l’Indus.

 Ils ont accès à l’infanterie lourde de style macédonien et à l’infanterie légère et à la cavalerie de style oriental, y compris des cataphractes, des éléphants de guerre indiens blindés et des chars à faux. Ils ont un bâtiment spécial unique la Colonie militaire de Klēroukhia (il remplace le centre civique en tant que bâtiment d’extension à construire et forme des unités de «colons»). Ils ont pour Technologie ou bonus spéciales :  Armée traditionnelle / Armée de réforme (débloquez différents champions), Alliance de mariage (achetez 20 éléphants de guerre indiens), Parade de Daphné (entraînement par lots plus rapide à la forteresse), Chevaux de guerre de Nisée (meilleure santé pour toute la cavalerie).La merveille est le paradis de Daphné, une construction qui ressemble aux jardins suspendus de Babylone.

Les Macédoniens :

La faction qu’Alexandre le Grand à mené à la conquête de l’Empire des Perses  et laissé sa marque à travers l’Histoire, la politique, la géographie et la culture du Vieux Monde. 

Dans 0 A.D. Les  Macédoniens  couvrent à la fois les cultures grecque  (hellénique) et des royaumes successeur à Alexandre le Grand et bénéficient ainsi d’un accès aux bâtiments et technologies spéciaux helléniques et successeurs.Il partage avec d’autres factions quelques atouts : Des Bâtiments spécial dont le Theatron (Théâtre) et la Bibliothèque. Des bonus spéciaux comme l’Hellénisation (construisez un Theatron pour étendre son territoire), Phalanx (une formation de «mur de bouclier» pour l’infanterie de type Hoplite qui est très forte de front), Métropole hellénistique (meilleure santé et attaque pour les Forums), formation Syntagma (une formation). Des technologie spéciales comme la Hoplitodromos (course et chargement plus rapides pour les champions), lutte olympique (meilleure santé pour les champions), Pankration ( attaque plus forte pour l’infanterie de mêlée,), Othismos (la formation de Phalanx fait plus de dégât). Les Macédoniens ont pour bâtiments spécial un atelier de siège (construit toutes les machines de siège), Techniques spéciales ou bonus uniques:  Réformes militaires (une fois construites, les casernes engendrent des unités gratuites), Ligue hellénique (attaque plus importante contre les Perses et les Grecs, mais attaque plus faible contre les Romains),et une merveille le Mausolée d’Halicarnasse.

Les Athéniens :

Athènes était l’une des cités dominantes en Grèce au cours du Ier millénaire av. J.‑C. Son âge d’or fut atteint sous Périclès, au ve siècle av. J.-C., où sa domination était à la fois politique, financière (grâce aux mines d’argent du Laurion et au tribut), militaire et culturelle. Rapidement, Athènes transforma la ligue de Délos en un véritable empire qui fut dissous à la fin de la guerre du Péloponnèse qui l’oppose à Sparte.

Dans le jeu, les  Athéniens bénéficient d’importants bonus navals, et sont donc les maîtres des mers. Ils peuvent entraîner des marines à partir de leurs trirèmes et construire leurs puissants murs de pierre à travers un territoire neutre après avoir recherché des technologies. Ils ont pour bâtiments spéciaux le Gymnaseion, Un gymnase qui forme des champions(unités d’élites), et Prytaneion, une «Salle du Conseil» qui entraîne des héros. Ces 2 bâtiments permettent de rechercher des technologies spéciales, les Réformes Iphicratéennes (débloque la formation des Marines athéniens et des archers crétois de Trirèmes),des Longs murs (les murs de la ville peuvent être construits en territoire neutre), Arsenal de Philon (les navires de guerre régénèrent la santé lorsqu’ils sont près d’un quai), Zea Ship Sheds / Zone de hangars à navire (les navires de guerre se construisent plus rapidement), Phidean Workshop / Atelier de Phidias (les temples et le Parthénon se construisent plus rapidement, mais à un coût plus élevé). Ils ont pour merveille le Parthénon().

Les Spartiates :

La cité de Sparte a principalement contrôlé 2 régions du Péloponnèse la Laconie et la Messénie et était le rival de la cité d’Athènes ainsi que principal “fer de lance” contre les Perses ( et chez les Perses avec l’expédition des Dix-milles).

Les  Spartiates ne peuvent pas construire de murs de pierre, mais comme leurs soldats sont de premier ordre, leurs hommes servent de murs à la place. Ils ont une pénalité de population de -10% (par exemple, 270 au lieu de 300), ce qui en fait une faction opprimée.

Ils ont le bâtiment “Syssition” une «Salle à manger militaire»,qui entraîne des héros spartiates et de puissants hoplites. Ils ont pour technologies spéciales (ou bonus)  l’Agogé (les Hoplites et les Spartiates ont une santé beaucoup plus grande), la Mystique Féminine (les femmes spartiates se battent et peuvent construire des défenses), la Formation de Phalanx, les Tyrtean Paeans / Péans Tyrtéens (les Hoplites et les Spartiates se déplacent plus rapidement lorsqu’ils sont en Formation de Phalanx). La merveille des Spartiates est le Sanctuaire d’Artémis.

Les Mauryas :

Les  Mauryas sont  originaires du royaume de Magadha et étaient gouvernés par la dynastie Maurya, fondée par Chandragupta Maurya, entre 322 avant JC et 185 avant JC. À l’époque, il dominait le sous-continent indien et était l’un des plus grands empires du monde. 

Dans 0 A.D. , les Mauryas ont de nombreux bonus qui correspondent à leurs atouts historiques. Avec La Grande population, un bonus de plafond de population de + 10% (par exemple, 330 au lieu de 300). Les archers Maurya ont la plus longue portée de toutes les unités d’archer du jeu. Les Éléphants Mauryas sont  utilisé de 3 façons différentes:  l’éléphant de guerre blindél’éléphant avec archer monté et l’éléphant ouvrier de transport, qui agit comme un site de dépôt mobile pour les ressources. Les éléphants sauvages sont également capturables et donnent un bonus de formation d’éléphant lorsqu’ils sont affectés aux écuries d’éléphants. Ils ont les Bâtiments spéciaux :  Edict Pillar of Ashoka / Pilier de l’édit d’Ashoka  (amélioration de la collecte et de la santé des unités proches). Elephant Stables /étable à éléphant (entraîne de puissantes unités d’éléphants).Les Technologies spéciales ou bonus des Maurya sont :  Empereur des empereurs (+ 10% de limite de population), Caste de guerriers de Kṣhatriya, Roundup / Rassemblement d’éléphants (peut capturer des éléphants sauvages pour un bonus d’entraînement d’éléphants de guerre), Tradition du tir à l’arc (plus grande portée et attaque pour les archers), Wootz Steel / Acier Wootz ou Vrai Damas (plus attaque pour les unités d’épée). La merveille des Mauryas est  Le Grand Stupa de Sanchi, qui abrite une relique du Grand Bouddha.

l’Empire Achéménide (Perse):

Les Achéménides (Perses) sont  originaires de la province de Pars dans la partie sud de l’Iran moderne. Ils se sont étendus à leurs apogée (avant les conquête d’Alexandre) de la vallée de l’Indus à l’est, à la Thrace et à la Macédoine à la frontière nord-est de Grèce. 

Dans 0 A.D., Ils disposent de nombreux archers de bonne qualité et ont accès à tous les types de cavaleries au bâtiment spécial(?) ”écurie”. Les bâtiments Perse sont très solides mais plus long à bâtir. Ils ont un palais (Apadana) pour entraîner les héros et des Immortels et une merveille qui s’appelle “la Porte de toute les nations”. Les technologies et bonus propre aux Perses sont : les levée du Grand Roi (+10% de pop), Immortels (entraînement de l’infanterie d’élite + rapide),Transports équins (les trirèmes peuvent entraîner la cavalerie), Architecture persane (meilleure santé pour tous les bâtiments) Chevaux de guerre de Nisée (meilleure santé pour la cavalerie), Tradition du tir à l’arc (plus grande portée et attaque pour les archers), Le Tribut des Satrapies (l’Apadana donne un lent filet de toutes les ressources) et la Route Royal. La merveille des Perses est la Porte de toute les nations.

l’Empire Carthaginois :

Les marins de Carthage étaient parmi les plus féroces prétendants en haute mer. Les puniques étaient également maîtres du commerce naval, étendant leurs routes commerciales même au-delà des piliers d’Hercule et faisant le tour de l’Afrique. Après avoir obtenu son indépendance de Tyr, Carthage est rapidement devenue une force formidable dans l’ouest de la Méditerranée, prenant finalement le contrôle d’une grande partie de l’Afrique du Nord et de l’Espagne moderne et devenant ainsi une puissance économique.

En 0 A.D. , les Carthaginois auront de nombreux bonus qui correspondent à leurs atouts historiques. Le plus grand choix d’unités parce que Carthage a toujours compté sur des mercenaires pour constituer l’essentiel de leurs forces. Les murs les plus solides à  cause des célèbres murs triples de Carthage. La marine la plus forte  En raison de la domination historique de Carthage sur les voies maritimes. Le commerce plus rentable: en raison de la mainmise de Carthage sur le commerce en Méditerranée occidentale. Les Bâtiments spéciaux des Puniques sont l’Ambassade Celtique, l’Ambassade Ibérique, l’Ambassade Italienne (qui forment toutes leurs unités de mercenaires respectives), et le Cothon / «Chantier Naval»,pour construire la puissante flotte de guerre carthaginoise. Des technologies (ou bonus) La Domestication des Éléphants (peut capturer des éléphants sauvages pour un bonus d’entraînement d’éléphant de guerre), l’Exploration (plus grande portée de vision pour les navires et les marchands), et la Colonisation (les centres civiques, les temples et les maisons se construisent beaucoup plus rapidement). La Merveille Carthaginoise est Le Temple de Ba’al Ammon.

La République Romaine :

Passant d’un groupe de villages au contrôle d’un empire s’étendant du sud de l’Écosse au nord du désert du Sahara, Rome est restée l’une des nations les plus fortes du monde pendant près de 800 ans, contrôlant plus de 60 millions d’habitants, soit un quart de la population de la Terre à cette époque. Dans le jeu 0 A.D. , les Romains auront de nombreux bonus correspondant à leurs atouts historiques. Ceux-ci inclus une infanterie puissante dont l’Épéiste Hastati est le meilleur épéiste du jeu. Cependant, ils manquent cruellement du côté de la cavalerie (Les equites sont composés des plus riche). Une excellente marine à égalité avec les forces navales carthaginoises et  ptolémaïques, la marine romaine est l’une des meilleures du jeu et a accès au navire de guerre lourd Quinquereme. Des bâtiments spéciaux tel que les  murs de siège (peuvent être construits en territoire neutre et ennemi), camp militaire retranché (peut être construit en territoire neutre et ennemi et entraîne des soldats et des armes de siège), temple de Vesta (construisez-en un pour empêcher la capture des bâtiments du joueur tant qu’il existe). Des Techniques spéciales comme la Logistique romaine (les camps militaires et les murs de siège ne se décomposent plus), Sibylline Books (meilleure vision), Marian Reforms (débloque le légionnaire marial), Formation tortue(une formation lente qui est presque insensible aux distances attaques), Citoyenneté(bonus d’armure pour combattre sur le territoire d’origine), Socii(les alliés gagnent des bonus d’armure lorsqu’ils combattent en territoire romain). La merveille romaine est le Temple de Jupiter Optimus Maximus.

Les tribus ibériques :

Les Ibères étaient les pères de l’art de la guérilla, capables de coups de foudre contre un adversaire, suivis d’un retrait instantané. Un certain nombre de leurs unités à distance avaient également la capacité unique de tirer des projectiles enflammés. On sait très peu de choses sur les Ibères indigènes, et l’ancienne langue ibérique reste linguistiquement non classifiée à ce jour. Organisé comme une confédération lâche de tribus et de villes, leur économie a subsisté de l’agriculture, de la métallurgie et de l’exportation des métaux.

Toujours menacée durant l’Antiquité, l’Ibérie ne se prête pas facilement à la conquête. Même le grand Hannibal ne pouvait pas accomplir la tâche, et cela a pris 200 ans aux Romains. Une partie de cela a à voir avec 2 caractéristiques distinctes de la façon dont les Ibères ont mené la guerre: l’une était le style de combat de guérilla qu’ils employaient; en fait, les Ibères ont inventé la guérilla. Le second était les fortes fortifications qu’ils ont construites, l’oppidum (une ville fortifiée) et le castro (un fort de colline). En 0 A.D., les Ibères auront de nombreux bonus à la hauteur de leurs atouts historiques. Ces bonus incluent: Des Guerriers d’élite (“scutati” et “caetrati” infanterie à épée/bouclier):  Ceux-ci peuvent causer de gros dégâts avec peu d’unités. Un Bâtiment spécial, le Monument vénéré qui offre un bonus d’attaque pour les unités proches. Des Techniques tel que la Domestication des Chevaux (peut capturer des chevaux sauvages pour des bonus d’entrainement de cavalerie), Javelot enflammé (plus grande attaque contre les bâtiments pour les unités de javelot)et l’Acier de Tolède (plus grande attaque pour les unités d’épée).Les Ibères n’ont pas encore de merveille défini.

Le manuel du jeu : 

1/ Objectifs et règle du jeu :

En un mot, dans 0 AD , vous commencez avec trois choses:

  • des bâtiments , tels que les centres civiques, parfois avec des maisons.
  • Des unités , telles que des citoyennes et des hommes soldats, que vous pouvez déplacer sur la carte et utiliser pour rassembler des ressources, construire ou combattre, et explorer la carte.
  • Quelques quantités initiales des quatre ressources suivantes : nourriture, bois, pierre et métal.

Dans 0 AD, vous devez rassembler plus de ces quatre ressources, puis les utiliser pour former (créer) diverses unités dans vos bâtiments. Ensuite, vous devrez mettre certaines des nouvelles unités au travail pour collecter plus de ressources et construire plus de d’autres types de bâtiments. De cette façon, vous construisez une économie forte avec un flux de revenus constant des quatre ressources et vous vous préparez à bâtir une armée forte.

Dès que possible, vous devez former une grande et puissante armée, qui peut même inclure des armes de siège et des navires de guerre. Entraîner chacune de ces unités militaires coûte les ressources que vous avez rassemblées.

En fin de compte, vous enverrez votre armée au combat pour tenter de détruire toutes les structures de vos ennemis qui peuvent générer des unités, et toutes les unités qui peuvent construire des bâtiments. Le premier joueur qui atteint cet objectif gagne.

2/ Principes de base de l’interface utilisateur :

Les entrées suivantes affectent ce qui se passe à l’écran:

Sélection d’objets: cliquez avec le bouton gauche pour sélectionner un objet, tel qu’un bâtiment ou une unité. (Notez qu’un contour apparaît sur le sol à la base de l’objet sélectionné.) Vous pouvez sélectionner plusieurs objets à la fois en faisant glisser la souris.

Tâches: si vous cliquez avec le bouton droit de la souris lorsqu’une unité est sélectionnée, vous lui dites de faire quelque chose. Si vous cliquez avec le bouton droit sur une parcelle de terrain vide: l’unité s’y déplacera; faites un clic droit sur une unité ennemie: elle l’attaquera, faites un clic droit sur un arbre, il le coupera pour ramasser du bois, etc.

Contrôlez la caméra: déplacez la souris vers un bord de l’écran pour déplacer la caméra dans cette direction et voir davantage la carte du jeu. Aussi vous pouvez appuyer sur les touches fléchées (ou les touches w , a , s ou d ) pour déplacer la caméra.

Pour faire pivoter la carte: soit avec Maj (🔒) + rotation de la molette de la souris, soit avec les touches Q et E.

Une liste complète des raccourcis clavier se trouve sur le Wiki de développement 0 AD à ce lien suivant : https://trac.wildfiregames.com/wiki/HotKeys

3/ Collecte des ressources :

La somme de toutes les ressources sur la carte est limitée. Ces ressources peuvent être rassemblées de plusieurs manières:

La nourriture: Recherche de buissons et de certains arbres; Chasser certains animaux sauvages ou abattre du bétail, comme les poulets et les moutons; Pêche; Agriculture.

Le bois: abattre des arbres.

La pierre: extraction de mines de pierre.

Le métal: extraction de mines de métaux. (Ceux-ci scintillent parfois, pour les rendre plus faciles à distinguer des mines de pierre.)

(Sur certaines cartes, vous pouvez également rassembler rapidement de nombreuses ressources à partir de trésors spéciaux trouvés sur la carte, tels que des épaves.)

Le transport vers les Site de dépôt :

Lorsque les unités rassemblent une ressource, elles ne peuvent en transporter qu’une partie. Ensuite, ils doivent transférer les ressources qu’ils ont rassemblées vers un bâtiment qui leur sert de site de dépôt de ressources et les y déposer. Ce n’est qu’alors qu’ils pourront revenir pour rassembler plus de ressources.

  • Les centres civiques (Forum) et les quais servent de sites de livraison pour les quatre ressources.
  • Les entrepôts servent de site de dépôt pour le bois, la pierre et le métal uniquement.
  • Les greniers servent de site de dépôt pour la nourriture.

Les unités acheminent automatiquement les ressources qu’elles ont collectées vers le site de dépôt le plus proche qui peut l’accepter. Il peut être judicieux de construire des sites de stockage à proximité de leurs ressources correspondantes, pour vous assurer que vos unités de collecte n’ont qu’à parcourir de courtes distances, ce qui rend le rassemblement plus efficace.

4/ Formation des unités :

La plupart des bâtiments dans 0 AD peuvent entraîner (créer) des unités. Si vous sélectionnez un bâtiment, vous pouvez voir dans le panneau en bas à droite quels types d’unités peuvent être formés dans ce bâtiment, et combien coûte chaque type.

Population:

Chaque nouvelle unité compte dans votre limite de population, indiquée en haut à gauche de votre écran. La limite peut être augmentée, en construisant plus de bâtiments tels que des maisons.

Points de ralliement:

Si vous sélectionnez un bâtiment puis cliquez avec le bouton droit sur un endroit au sol, vous créerez un point de ralliement , qui est une destination vers laquelle chaque nouvelle unité créée à partir de ce bâtiment se rendra automatiquement. Les points de ralliement peuvent être définis sur les ressources, de sorte que les unités rassemblent automatiquement ce type de ressource lorsqu’elles sont créées.

5/ Le travail des unités :

Les unités en 0 AD peuvent être placées sur un continuum allant de «civils seulement», qui sont presque exclusivement utilisés pour accumuler des ressources, à «militaires seulement», qui ne peuvent que combattre. Au milieu, le jeu propose une grande variété de soldats citoyens, qui peuvent faire un peu des deux.

Les citoyennes, Vous commencez généralement un jeu avec quelques citoyennes , qui sont le moteur de votre économie. Ils se spécialisent dans la collecte de ressources, en particulier la nourriture, en butinant et en cultivant plus efficacement que les autres unités. Ils peuvent également construire des bâtiments civiques, tels que des sites de vente de ressources, et faire travailler plus rapidement les unités masculines à proximité. Bien qu’ils puissent attaquer les unités ennemies, ils sont très vulnérables à pratiquement n’importe quelle autre unité.

Les citoyens soldats, certaines unités ont le double rôle d’ouvriers et de soldats, ce qui signifie qu’elles sont des soldats citoyens . Par exemple, les hoplites peuvent non seulement combattre, mais aussi couper du bois. Les soldats citoyens ont des bonus pour ramasser du bois, de la pierre et du métal. Certains bâtiments, comme les forteresses, ne peuvent être construits que par des soldats citoyens.

Les rangs, plus les soldats citoyens combattent, plus ils gagnent en expérience de combat et gravissent automatiquement les échelons . Avec chaque rang, ils deviennent plus forts et revêtent une apparence unique, mais ils s’aggravent également progressivement dans des tâches «civiles», telles que la collecte de ressources.

Champions et héros, Vous pouvez également former des unités de champions, qui coûtent plus cher que les soldats citoyens et ne peuvent faire aucune tâche à part combattre, mais sont plus fortes et meilleures au combat. Vous pouvez également entraîner exactement un héros dans un jeu, ce qui est une unité unique très puissante.

6/ Explorer la carte 

Le Voile des ténèbres, vous commencez avec seulement une petite partie de la carte qui vous est révélée et  le reste est recouvert de noir. Cette couverture noire s’appelle le Linceul des ténèbres et cache peut-être la base de vos ennemis, des ressources utiles et plus encore. Le linceul est progressivement retiré et la carte est progressivement révélée lorsque vous envoyez des unités explorer de nouvelles parties de la carte.

Le brouillard de guerre ,  Les zones que vous avez explorées, mais qui ne contiennent actuellement aucune unité ou bâtiment, apparaissent avec une ombre grise les recouvrant. C’est le brouillard de guerre . Même si les choses changent sur la carte, sous le Brouillard de Guerre, vous ne verrez que les objets tels qu’ils étaient lorsque vos unités ou bâtiments les ont «vus» pour la dernière fois. Par exemple, si des arbres sont abattus ou si un nouveau bâtiment ennemi est construit sous le brouillard de guerre, vous ne verrez pas le changement à moins que vous n’y envoyez à nouveau une unité. Surtout, les unités ennemies ne sont pas du tout vues sous le brouillard de guerre. Si vous avez des alliés, vous pouvez voir toutes les parties de la carte que vos alliés ont explorées et vice versa (avec une recherche dans le  Marché).

Il faut rassembler des renseignements, lorsque vous explorez la carte, vous devriez essayer de trouver :

  • Trésors,
  • Ressources,
  • Zones stratégiques sur la carte, telles que les traversées de rivières,
  • L’emplacement des bases de vos ennemis,
  • Comme les bases de vos ennemis sont fortifiées,
  • Quel genre d’unités militaires ils ont formé,
  • et plus.

Toutes ces informations peuvent vous aider à prendre les décisions qui vous rendront victorieux, telles que la meilleure direction pour agrandir votre base et les types d’unités que vous devriez entraîner pour contrer votre adversaire.

7/ Territoire Dynamique :

La plupart des bâtiments ne peuvent être construits que sur votre propre territoire , marqués par des bordures colorées au sol. Les joueurs peuvent étendre leur territoire en construisant des bâtiments près de leurs frontières. (Certains types de bâtiments élargiront votre territoire plus que d’autres.) Les frontières peuvent changer tout au long du jeu, en fonction des bâtiments construits et détruits par les joueurs.

Si l’un des bâtiments d’un joueur tombe en territoire ennemi en raison du déplacement des frontières, le bâtiment perdra lentement sa loyauté jusqu’à se convertir finalement du côté de l’ennemi. Cela peut être arrêté et lentement inversé si la frontière se déplace et que le bâtiment revient du côté du joueur.

Attention, Il existe quelques exceptions importantes à cette règle:

Des avant-postes, des quais et des camps d’armée romains peuvent être construits en dehors de vos frontières, mais aucun d’entre eux ne vous permettra de gagner de nouveaux territoires;

Le centre civil peut être construit sur votre territoire ou sur un territoire non réclamé, mais doit être construit à une certaine distance de vos centres civils existants. Construire un centre civil peut vous faire gagner beaucoup de territoire supplémentaire. De plus, au fur et à mesure que vous progressez dans les différentes phases du jeu (voir «Technologies et phases de jeu»), le territoire contrôlé par vos centres civiques s’élargira légèrement.

Les quais ne perdent pas de loyauté / de santé en dehors de votre territoire, contrairement aux avant-postes et aux camps d’armée romains retranchés. Les camps militaires romains peuvent également être construits en territoire ennemi.

8/ Technologies et Phases :

Les technologies , ou techs, sont des bonus économiques ou militaires qui peuvent être «recherchés» (achetés) pour des ressources dans des bâtiments désignés. Survolez les boutons technologiques pour en savoir plus sur les coûts et les avantages de chaque technologie.

Dans 0 AD, certaines technologies se présentent par paires mutuellement exclusives: cela signifie qu’au sein de chaque paire, vous pouvez rechercher l’une ou l’autre technologie, mais pas les deux dans la même partie. Ces paires de technologies sont représentées sur votre écran par un symbole de lien «reliant» deux boutons.(exemple: choix d’une amélioration permanente des tourelles de rempart chez les Romains)

Les phases, 0 AD décrit la progression d’une ville de ses humbles débuts à sa grandeur en trois phases: la phase de village , la phase de ville(bourg) et la phase de (grandes) cités . Lorsque le jeu commence, vous êtes déjà dans la phase de village. Si vous souhaitez passer aux phases Ville et Ville, vous devez rechercher chacune d’entre elles au Centre civique.

Les phases sont comme des technologies, mais beaucoup plus précieuses, car en atteignant une nouvelle phase, vous débloquez de nombreux nouveaux types de bâtiments, d’unités et de technologies. La recherche de chaque phase est non seulement coûteuse, mais vous oblige également à avoir construit certains bâtiments:

Avancer vers la phase des villes coûte 500 nourriture, 500 bois et nécessite d’avoir construit cinq bâtiments de n’importe quel type, à l’exception des palissades et des champs agricoles. (Cinq maisons, par exemple, suffisent, de même que trois maisons, un moulin et une ferme.)

Avancer vers la phase des (grandes) cités coûte 1000 pierres et 1000 métaux, et nécessite d’avoir construit quatre bâtiments de n’importe quel type qui deviennent disponibles dans la phase de ville (à l’exception des murs et des centres civiques).

9/ Les Combats :

Types d’unités de combat

À quelques exceptions près, toutes les unités de combat appartiennent à l’un de ces types:

  • l’Infanterie : guerriers combattant à pied, avec des épées, des arcs et des flèches, etc.,
  • La cavalerie : guerriers à cheval,
  • Les armes de siège , comme les catapultes, 
  • Les navires de guerre , tels que les trirèmes.

Unités de mêlée ou à distance, certaines des unités mentionnées ici sont des unités de mêlée , qui ne peuvent combattre que très proches de l’ennemi (par exemple, avec une épée); D’autres sont des unités à distance , qui tirent ou lancent une arme de loin, il leur suffit donc de se rapprocher suffisamment pour être à portée (mais pas trop). Chacun de ces types a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, certaines unités à distance peuvent être très puissantes contre certaines unités de mêlée à distance, mais vulnérables aux attaques de mêlée de près.

Types de dommages et équilibrage, les dégâts dans 0 AD sont de trois types: tranchant, perçant et écrasant/ Choc. Les unités ont une armure différente pour chaque type de dégât. De plus, les attaques d’une unité peuvent être de plusieurs types simultanément, par exemple, un hoplite fait à la fois des dégâts perforants et coupant.

En plus de cela, certaines unités ont des bonus spéciaux contre d’autres unités particulières, par exemple, les lanciers battent la cavalerie de mêlée, mais sont contrés par des tirailleurs et des archers de cavalerie.

Considérez que différentes unités ont des vitesses de déplacement, des taux de tir, des points de vie et des coûts différents, et vous obtenez un jeu complexe avec de nombreux choix stratégiques à faire lorsque vous choisissez comment dépenser vos ressources. La documentation en jeu peut être trouvée dans la description de chaque unité en survolant le bouton pour l’entraîner.

10/ Commerce et troc :

Le commerce, vous permet de gagner des ressources simplement en demandant à vos traders de faire la navette entre les marchés ou les quais. Les commerçants qui voyagent sur terre peuvent être formés sur les marchés, et les navires marchands qui naviguent au-dessus de la mer peuvent être formés au quai.

(L’explication suivante fait référence à la fois aux marchés et aux quais; le terme «marché» est utilisé par souci de concision.)

Établissez une route commerciale entre deux marchés en sélectionnant un commerçant et en cliquant avec le bouton droit de la souris sur deux marchés l’un après l’autre, en les définissant comme marchés «d’origine» et «de destination». Vos commerçants commenceront alors à faire la navette entre eux, gagnant des ressources pour chaque aller-retour effectué; Vous pouvez choisir quelle ressource sera gagnée par chaque commerçant. Plus le temps de trajet entre les deux marchés est long, plus vous obtiendrez de cette ressource à la fin de chaque aller-retour.

Vous pouvez avoir une navette de commerçant entre deux de vos propres marchés ou entre votre marché et un marché allié. Le dernier cas apporte plus de ressources par voyage que le premier. Les ressources obtenues par le commerce peut être défini dans un marché avec le bouton “Commerce et troc”. Vous déterminé le nombre de marchands qui transportera tel ressource

Exemple 1: par défaut le commerce est paramétré à 25 % de chaques ressources donc avec 8 marchands 2 transportent la même ressource.

Exemple 2: Vous avez épuisé les sources de bois de votre territoire alors vous paramétrez le commerce 10%/70%/10%/10%  (Nourriture/Bois/Pierre/Métal) et vous avez 30 marchands donc 21 transporte du bois et 3 autres marchands pour chaques autres ressources.

En conclusion, le commerce peut assurer un flux de ressources en milieu et fin de partie et peut alors pallier l’épuisement des ressources local.

Le troc, vous permet d’acheter et de vendre des ressources en échange d’autres ressources sur le marché. Les ressources sont échangées à des taux de change qui varient avec chaque transaction. Par exemple, pour acheter 100 aliments, vous devrez peut-être initialement dépenser 100 points d’un autre type de ressource (bois, pierre ou métal). Cependant, avec le prochain accord, la nourriture deviendra plus chère. Les tarifs sont globaux, donc si un autre joueur achète de la nourriture, cela vous coûtera également plus cher. Au fil du temps, le taux de change revient progressivement au taux par défaut.

Pour plus d’info :

Pour la culture de tous le monde : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod_(jeu_vid%C3%A9o)

Pour plus de fun et de contenu sur ce jeu. 27 mods sont disponible actuellement ( pas tous nécessaire ) sur le lien suivant :

https://0ad.mod.io/

Pour réaliser ce document mes sources ont été les sites  “wikipedia.org” et “play0ad.com” ainsi que cette vidéo de Dan Field:

  1. Pour Wikipédia les pages suivantes : 
https://en.wikipedia.org/wiki/0_A.D._(video_game)
https://fr.wikipedia.org/wiki/0_A.D.
  1. Pour le site officiel du jeu : 
https://play0ad.com/category/game-manual/

Pour informer les adhérents et les visiteurs du Fablab  

@ Fablab Made in iki

5 place du général Michelin, 39140 Commenailles